• Bord de Loire

    Bord de Loire

     

    Bord de Loire

     

    Le bruit mou du fleuve paresseux
    Sous la brume florale du petit matin.
    Les arbres répandent un crépuscule vert
    Et le vent léger agite la poussière des feuilles.
    Sur la rive, une maison jaunâtre, à la verrière noircie,
    Comme un tableau fraîchement peint.
    Deux novices lisent dans un jardin d’hortensias.
    La Loire, de son lit, fait sécher ses draps,
    Où s’enlisent des périssoires.
    Et sur son bord un porche
    Surmonté d’une croix forgée dans le fer
    mène aux îlots de marbres décorés.
    Dans cet enclos aux allées de sable de la rivière,
    Qu'il est doux d’y laisser son père
    Entouré de si nombreux parents .

    *

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Décembre 2014 à 10:57

    beau décor pour un cimetière

    dominique

    2
    Lundi 8 Décembre 2014 à 01:25
    Un texte paisible comme la Loire. Bel hommage à votre famille
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 8 Décembre 2014 à 23:11

    Bonsoir Sedna et Dominique. L'endroit est, en effet, particulièrement reposant. Il et aussi parfaitement imaginaire. Les cimetières sont , en général, installés sur des buttes en raison d'éventuelles montées des eaux.

    Merci bien pour votre lecture.

    Ardence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :